Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Agenda de la députée en circonscription

 

 

 

Vendredi 9 Octobre :

11h30 : Congrès de l'Association Nationale des Exploitants de Cavernes Aménagées pour le Tourisme à la Rivière Souterraine de Labouiche

 

Dimanche 11 Octobre :

09h30 : 7èmes Rencontres Prayolaises ouverture des expositions à Prayols

  

Agenda de la députée à Paris
 

Séances à l'Assemblée Nationale

 

Mardi 6 Octobre :

15h :

Questions au Gouvernement

Explication de vote et vote par scrutin public sur le PL liberté de la création, architecture et patrimoine

2ème lecture PPL fin de vie

Réutilisation insformations du secteur public

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Mercredi 7 Octobre :

15h :

Questions au gouvernement

PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Jeudi 8 Octobre :

9h30 :

PPL suppression freins au développement des entreprises

PPL accueil et habitat des gens du voyage

PPL isolement électronique des détenus et renseignement pénitentiaire

PPL rétablissement autorisation sortie du territoire pour les mineurs

15h :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Vendredi 9 Octobre :

9h30 :

Projet de ratification protocole à la convention relative aux droits de l'enfant

Suite PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

15h00 :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Commission des Affaires Economiques

 

Mardi 6 Octobre :

17h :

Projet de loi de finances pour 2016

Communication de M. Golberg sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement

 

Mercredi 7 Octobre :

9h30 :

Présentation du rapport d'application du 17 Mars 2014 relative à la consommation

16h15 :

Audition conjointe avec la commission des affaires européennes, de M. Maros Sefcovic, vice-président de la commission européenne, en charge de l'Union de l'énergie

 

 

 

ANEM
 

 

Groupe d'amitié France-Andorre

 
 

 

Contact :

 

 

Permanence parlementaire :

 

29 rue Delcassé
09000 Foix
05 34 09 08 87
 
 
Courriel :
 

frederique.massat@orange.fr

 

  

 

 

 

 

 

------------------------------------------------------

Télécharger ICI les bilans législatifs annuels de la Députée

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Activité parlementaire



Frédérique MASSAT, Députée de l'Ariège

Archives

22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 13:50
Manuel Valls présente la stratégie numérique du gouvernement

Après avoir reçu le rapport du Conseil national du numérique, synthèse de la grande consultation citoyenne voulue par Manuel Valls, ce dernier a présenté, jeudi 18 juin, la stratégie numérique du Gouvernement.

Son objectif est de faire de la France une « République numérique » dont la devise est : « Liberté d'innover, Égalité des droits, Fraternité d'un numérique accessible à tous et Exemplarité d'un État qui se modernise ».

Le Premier Ministre a dévoilé cette stratégie en amont du futur projet de loi sur le numérique qui sera rendu public sur internet d’ici juillet, avant même son passage en Conseil des ministres, afin que le grand public puisse proposer des modifications, et sera examiné à l'Assemblée avant la fin de l'année.

 

Voici les 14 mesures emblématique du plan numérique : 

 

1 - Soutenir la montée en puissance et l’ouverture à l’international de la « French Tech »

La French Tech désigne tous les acteurs de l’écosystème de startups français. La première année de l’initiative « French Tech » a permis d’installer les entrepreneurs au cœur des écosystèmes et de renforcer la place de la France parmi les grands pays d’innovation. L’objectif est désormais d’accélérer le soutien aux startups et aux démarches d’innovation ouvertes dans les territoires, tout en renforçant l’attractivité de la France en matière de numérique.

 

2 - Promouvoir une économie de la donnée en créant la notion de données d’intérêt général

De nombreuses données émanant d’acteurs publics et privés comportent de forts enjeux d’intérêt général, qui peuvent justifier leur ouverture. Par exemple, un accès d’Emmaüs aux données sur le logement lui permettrait de mieux calibrer son aide envers les plus démunis. L’objectif est ici de créer des « Données d’intérêt général » afin de favoriser l’émergence d’une économie de la donnée.

 

3 - Créer une véritable alliance autour de l’innovation ouverte en encourageant la coopération entre entreprises traditionnelles et startups

L’innovation ouverte est la capacité d’une entreprise à innover en se fondant sur des connaissances et des acteurs externes. Il s’agit d’une composante essentielle des stratégies de développement des grandes entreprises et d’un élément clef de la croissance des startups. Le gouvernement souhaite fédérer les acteurs économiques (startups, entreprises de taille intermédiaire (ETI) et grands groupes) dans une alliance pour l’innovation ouverte à l’automne 2015.

 

4 - Organiser la transition numérique des TPE-PME

L’accès et l’appropriation des outils numériques doit être renforcé par une offre adaptée aux TPE et PME de l’économie « traditionnelle ».

 

5 - Favoriser une science ouverte par la libre diffusion des publications et des données de la recherche

Afin que notre recherche soit toujours plus compétitive dans le concert mondial, la France accentue son engagement dans l’ouverture.

 

6 - Sud(s) et Numérique(s) : accompagner la révolution technologique dans les pays du Sud

Le gouvernement souhaite : soutenir le développement des écosystèmes numériques qui émergent dans les capitales des pays du Sud et d’y accompagner l’appropriation des usages numériques, proposer un partage d’expertise en matière de production de connaissance et d’utilisation des données statistiques ; et promouvoir l’accès à l’éducation et à la formation aux compétences numériques en incluant les publics qui en sont éloignés sur le modèle des formations de la « Grande école du numérique ».

 

7 - Plan de transition numérique dans le bâtiment : promouvoir la « maquette numérique »

Il s’agit là d’accompagner l’ensemble des acteurs de la filière de la construction dans le développement et l’usage de la « maquette numérique », afin de réduire les délais et les coûts dans les opérations de construction et de rénovation.

 

8 - Réguler les plateformes pour protéger les utilisateurs sans brider l’innovation

En complément des actions engagées par l’UE, la France engagera des actions d’analyse et de surveillance vis-à-vis des principales plateformes numériques au niveau national (exemple : plateforme d’achat en ligne, réseaux sociaux, moteurs de recherches…soit Google, Apple, Facebook…)

 

9 - Renforcer la médiation numérique pour accompagner son usage par les particuliers

Il s’agit de mettre en réseau et de donner de la visibilité aux 10 000 lieux où de multiples initiatives sont offertes pour accompagner l’utilisation du numérique des individus qui en sont les plus éloignés (personnes âgées, demandeurs d’emplois, etc.)

 

10 - Déployer le plan numérique pour l’éducation

Doté d’un financement de l’État d’un milliard d’euros sur trois ans, le plan numérique pour l’éducation met en œuvre une stratégie globale. Il tire le meilleur parti des possibilités offertes par les technologies numériques pour améliorer l’efficacité et l’équité du système éducatif et l’adapter aux besoins de la société d’aujourd’hui. Il repose sur le développement corrélé des enseignements et des usages du numérique dans les classes, la formation des personnels éducatifs, et la fourniture d’équipements et de contenus pédagogiques accessibles de façon simple et sécurisée.

 

11 - Développer les « startups d’État » pour produire du service public autrement

Le gouvernement veut généraliser ces start-ups qui permettent de faire entrer dans l’administration la méthodologie startup et de faire émerger, en temps limité, avec une équipe projet restreinte, un service numérique de qualité centré directement sur le besoin de l’utilisateur final.

 

12 - Déployer le plan médecine du futur

Il s’agit d’accompagner l’émergence, dans les prochaines années, de solutions industrielles garantissant l’accès de tous à une « médecine personnalisée » et de favoriser le recours aux dispositifs médicaux connectés.

 

13 - Ouvrir l’« Emploi Store », un bouquet de services pour les demandeurs d’emploi

L’« Emploi store » sera une plateforme sur laquelle les développeurs, les créateurs, les startups ou les entreprises de plus grande taille pourront venir créer des applications pour l’emploi. Elles pourront accéder de façon sécurisée à certaines données de Pôle emploi pour démultiplier le service à grande échelle. L’«Emploi store » alliera la force et la centralité de Pôle emploi avec l’inventivité et la rapidité de développement des startups.

 

14 - Lancer la « Grande École du Numérique »

Le numérique est un secteur en évolution rapide et créateur d'emplois. La Grande École du Numérique permettra de former sans pré-requis académique des jeunes via des méthodes pédagogiques innovantes et des formations courtes aux métiers du numérique.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédérique MASSAT