Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Agenda de la députée en circonscription

 

 

 

Vendredi 9 Octobre :

11h30 : Congrès de l'Association Nationale des Exploitants de Cavernes Aménagées pour le Tourisme à la Rivière Souterraine de Labouiche

 

Dimanche 11 Octobre :

09h30 : 7èmes Rencontres Prayolaises ouverture des expositions à Prayols

  

Agenda de la députée à Paris
 

Séances à l'Assemblée Nationale

 

Mardi 6 Octobre :

15h :

Questions au Gouvernement

Explication de vote et vote par scrutin public sur le PL liberté de la création, architecture et patrimoine

2ème lecture PPL fin de vie

Réutilisation insformations du secteur public

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Mercredi 7 Octobre :

15h :

Questions au gouvernement

PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Jeudi 8 Octobre :

9h30 :

PPL suppression freins au développement des entreprises

PPL accueil et habitat des gens du voyage

PPL isolement électronique des détenus et renseignement pénitentiaire

PPL rétablissement autorisation sortie du territoire pour les mineurs

15h :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Vendredi 9 Octobre :

9h30 :

Projet de ratification protocole à la convention relative aux droits de l'enfant

Suite PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

15h00 :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Commission des Affaires Economiques

 

Mardi 6 Octobre :

17h :

Projet de loi de finances pour 2016

Communication de M. Golberg sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement

 

Mercredi 7 Octobre :

9h30 :

Présentation du rapport d'application du 17 Mars 2014 relative à la consommation

16h15 :

Audition conjointe avec la commission des affaires européennes, de M. Maros Sefcovic, vice-président de la commission européenne, en charge de l'Union de l'énergie

 

 

 

ANEM
 

 

Groupe d'amitié France-Andorre

 
 

 

Contact :

 

 

Permanence parlementaire :

 

29 rue Delcassé
09000 Foix
05 34 09 08 87
 
 
Courriel :
 

frederique.massat@orange.fr

 

  

 

 

 

 

 

------------------------------------------------------

Télécharger ICI les bilans législatifs annuels de la Députée

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Activité parlementaire



Frédérique MASSAT, Députée de l'Ariège

Archives

16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 09:50

Comme il s’y était engagé la semaine dernière, le Premier ministre a soumis au vote au Parlement l’accord conclu au niveau européen concernant la Grèce. Manuel Valls, a rappelé le rôle majeur qu’a joué la France durant ces négociations afin d’éviter la sortie de la Grèce de la zone euro.

Il a dénoncé une double incohérence d’une partie de la classe politique française et a salué le  double courage:

Courage du Premier ministre grec qui, en dépit de la rigueur du plan qu’il a signé, s’est engagé à le mettre en place dans son pays afin de maintenir son pays au sein de la zone euro de l’union européenne.

Courage des négociateurs franco-allemands qui ont montré la solidité du couple franco-allemand durant l’ensemble de ce round de négociations et ont permis, avec l’appui du Président de la Commission, de parvenir à un accord qui n’humilie personne, aucun dirigeant, aucun pays, aucun peuple.

 

Les trois priorités de l’accord :

1/ La Grèce obtiendra des financements importants en contrepartie de réformes : cette aide estimée entre 82 et 86 milliards se fera dans le cadre du Mécanisme Européen de Stabilité. Pour cela, Alexis Tsipras a pris l’engagement de rehausser la TVA pour plus de recettes, garantir la viabilité du système de retraites, réformer le marché de l’énergie et du travail, accélérer les privatisations et moderniser l’administration publique.

2/ Il y aura un traitement équilibré de la dette grecque. L’Eurogroupe réfléchit à donner de l’oxygène  à l’économie grecque qui croule sous une dette équivalente à 180% de son PIB. Un accord pourra être trouvé sur le reprofilage de la dette.

3/ Les investissements accordés seront réorientés vers l’économie réelle pour favoriser la reprise de la croissance.

 

À ceux qui agitent le chiffon rouge de l’humiliation subie par la Grèce, le Premier ministre a répondu que « l’humiliation aurait été de chasser la Grèce de la zone euro ». Avec cet accord, la souveraineté de la Grèce  est respectée, le choix du peuple grec est respecté, celui de rester dans l’Union européenne.
Cet accord ne resout pas tout mais il est essentiel pour l'Union Européenne ; cet accord n’est pas non plus  un chèque en blanc.

Les conséquences de cette crise doivent apporter un nouveau souffle réformateur en Europe. La mise en place d’un gouvernement économique de la zone euro sera au cœur des débats à venir. Des progrès ont été faits grâce à la réforme bancaire, mais le chantier reste important a rappelé le Premier ministre. Harmonisation de la lutte contre les optimisations fiscales, politique de cohésion sociale entre les États… et renforcer la légitimité démocratique de la zone euro.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédérique MASSAT