Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Agenda de la députée en circonscription

 

 

 

Vendredi 9 Octobre :

11h30 : Congrès de l'Association Nationale des Exploitants de Cavernes Aménagées pour le Tourisme à la Rivière Souterraine de Labouiche

 

Dimanche 11 Octobre :

09h30 : 7èmes Rencontres Prayolaises ouverture des expositions à Prayols

  

Agenda de la députée à Paris
 

Séances à l'Assemblée Nationale

 

Mardi 6 Octobre :

15h :

Questions au Gouvernement

Explication de vote et vote par scrutin public sur le PL liberté de la création, architecture et patrimoine

2ème lecture PPL fin de vie

Réutilisation insformations du secteur public

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Mercredi 7 Octobre :

15h :

Questions au gouvernement

PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Jeudi 8 Octobre :

9h30 :

PPL suppression freins au développement des entreprises

PPL accueil et habitat des gens du voyage

PPL isolement électronique des détenus et renseignement pénitentiaire

PPL rétablissement autorisation sortie du territoire pour les mineurs

15h :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Vendredi 9 Octobre :

9h30 :

Projet de ratification protocole à la convention relative aux droits de l'enfant

Suite PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

15h00 :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Commission des Affaires Economiques

 

Mardi 6 Octobre :

17h :

Projet de loi de finances pour 2016

Communication de M. Golberg sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement

 

Mercredi 7 Octobre :

9h30 :

Présentation du rapport d'application du 17 Mars 2014 relative à la consommation

16h15 :

Audition conjointe avec la commission des affaires européennes, de M. Maros Sefcovic, vice-président de la commission européenne, en charge de l'Union de l'énergie

 

 

 

ANEM
 

 

Groupe d'amitié France-Andorre

 
 

 

Contact :

 

 

Permanence parlementaire :

 

29 rue Delcassé
09000 Foix
05 34 09 08 87
 
 
Courriel :
 

frederique.massat@orange.fr

 

  

 

 

 

 

 

------------------------------------------------------

Télécharger ICI les bilans législatifs annuels de la Députée

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Activité parlementaire



Frédérique MASSAT, Députée de l'Ariège

Archives

17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 16:10

Jeudi dernier, la cotation au Marché du porc breton de Plérin n’a pas eu lieu, après une première absence de cotation lundi 10 août. Cette absence de cotation est due au retrait sans préavis de deux acheteurs importants : Bigard et Cooperl. Ce marché du porc breton donne un prix de référence pour l’ensemble de la France. En l’absence de cotation, le prix de référence est donc resté à 1.404euros/kg.

 

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll s’est donc exprimé jeudi dernier à ce sujet en rappelant que l’Etat a pris ses responsabilités afin que les acteurs absents (Bigard et Cooperl) puissent revenir au cadran. « C’est collectivement que la filière pourra sortir de cette crise » a affirmé le ministre, constatant que les différents acteurs n’ont pas réussi à se mettre d’accord.

 

Ce fût également l’occasion pour le ministre de saluer l’engagement de la grande distribution qui a maintenu son prix d’achat aux producteurs.

Afin de régler le problème du marché breton, une table-ronde doit se tenir aujourd’hui au ministère, l’objectif étant de sortir rapidement de cette situation.

 

Pour comprendre les enjeux de cette crise, plusieurs axes doivent être objectivés :

  • Du point de vue des procédures normatives, elles sont globalement équivalentes entre la France et l’Allemagne
  • Du point de vue de la compétitivité, le coût du travail tend à s’égaliser puisque le coût du salaire minimal en Allemagne est passé de 9.57euros/h en 2014 à 10.28euros/h en 2015 pour une somme à10.20euros/h en France, du fait de l’instauration d’un Smic horaire en Allemagne et des mesures françaises de baisses de charge (pacte de responsabilité)
  • Globalement, en France, on constate une forte compétitivité au stade de la production mais un déficit au stade de l’abattage/découpe

 

Le ministre a exposé les défis à relever, connus depuis plusieurs années, afin de revoir le modèle français rappelant que « la filière ne s’est pas pleinement emparé de ces enjeux ». Il s’agit donc :

  • De mieux adapter notre production à la demande des industriels
  • D’améliorer la qualité de nos produits
  • De rénover profondément les relations commerciales dans la filière
  • D’adopter une vraie stratégie à l’export, notamment à travers la plateforme commerciale  « Viandes France Export »

 

Rappelant qu’il avait mobilisé la Commission européenne sur le sujet et obtenu la tenue d’un conseil européen extraordinaire le 7 septembre prochain, Stéphane Le Foll a également mentionné le plan de soutien à l’élevage présenté le 22 juillet dernier qui prévoit une enveloppe de 10 millions d’euros pour la promotion à l’export et invité l’interprofession à faire des propositions concrètes pour la mise en œuvre d’actions sur la viande porcine.

 

Frédérique Massat salue l’activisme du ministre et espère qu’un compromis sera trouvé au plus vite afin que les cotations reprennent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédérique MASSAT