Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Agenda de la députée en circonscription

 

 

 

Vendredi 9 Octobre :

11h30 : Congrès de l'Association Nationale des Exploitants de Cavernes Aménagées pour le Tourisme à la Rivière Souterraine de Labouiche

 

Dimanche 11 Octobre :

09h30 : 7èmes Rencontres Prayolaises ouverture des expositions à Prayols

  

Agenda de la députée à Paris
 

Séances à l'Assemblée Nationale

 

Mardi 6 Octobre :

15h :

Questions au Gouvernement

Explication de vote et vote par scrutin public sur le PL liberté de la création, architecture et patrimoine

2ème lecture PPL fin de vie

Réutilisation insformations du secteur public

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Mercredi 7 Octobre :

15h :

Questions au gouvernement

PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Jeudi 8 Octobre :

9h30 :

PPL suppression freins au développement des entreprises

PPL accueil et habitat des gens du voyage

PPL isolement électronique des détenus et renseignement pénitentiaire

PPL rétablissement autorisation sortie du territoire pour les mineurs

15h :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Vendredi 9 Octobre :

9h30 :

Projet de ratification protocole à la convention relative aux droits de l'enfant

Suite PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

15h00 :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Commission des Affaires Economiques

 

Mardi 6 Octobre :

17h :

Projet de loi de finances pour 2016

Communication de M. Golberg sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement

 

Mercredi 7 Octobre :

9h30 :

Présentation du rapport d'application du 17 Mars 2014 relative à la consommation

16h15 :

Audition conjointe avec la commission des affaires européennes, de M. Maros Sefcovic, vice-président de la commission européenne, en charge de l'Union de l'énergie

 

 

 

ANEM
 

 

Groupe d'amitié France-Andorre

 
 

 

Contact :

 

 

Permanence parlementaire :

 

29 rue Delcassé
09000 Foix
05 34 09 08 87
 
 
Courriel :
 

frederique.massat@orange.fr

 

  

 

 

 

 

 

------------------------------------------------------

Télécharger ICI les bilans législatifs annuels de la Députée

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Activité parlementaire



Frédérique MASSAT, Députée de l'Ariège

Archives

22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 07:15

Après trois semaines de travail intense, la première partie du marathon budgétaire s'est achevé hier par le vote en première lecture de la première partie du budget 2015. Frédérique Massat, députée de l’Ariège, s’en félicite. En effet, pour 2015, le Gouvernement a décidé de tenir ses engagements et de maintenir le cap :

  • Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts. Les engagements de baisse d'impôt en faveur des classes moyennes seront tenus. Le Parlement a voté un budget qui soutient le pouvoir d’achat des ménages modestes et des classes moyennes en diminuant les impôts. Cette diminution d’impôt concerne près de 9 millions de foyers fiscaux, grâce notamment à la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu :

  • « Concrètement, un couple avec 2 enfants qui commençait à payer de l’impôt s’il gagnait plus de 27 702 euros par an, commencera, grâce à cette mesure, à n’en payer qu’à partir 39 959 euros par an » a expliqué l’élue de l’Ariège.

  • Pour autant, cette mesure ne se fera pas au détriment des autres contribuables. Pour les Français qui sont dans une tranche inférieure à 14%, l’impôt sur le revenu sera, à revenus équivalents, moins élevé en 2015 qu’en 2014, et pour ceux au-dessus, le montant de l’impôt sur le revenus sera, à revenus équivalents, le même qu’en 2014.

  • L’investissement pour l’emploi et l’activité est au cœur du budget 2015 : Nous continuerons de soutenir les entreprises pour qu’elles modernisent leur outil de travail, qu’elles innovent, qu’elles investissent, qu’elles embauchent, qu’elles exportent : l’an prochain, le Pacte de responsabilité et de solidarité va se déployer et le CICE poursuivre sa montée en charge. En même temps, les politiques de l’emploi sont mobilisées, avec notamment les emplois d’avenir et les CIE. L’effort pour l’apprentissage, indispensable lui aussi, sera accru.

  • En 2015, l’Éducation nationale redeviendra le premier poste budgétaire de l’État.Concrètement, 9 000 nouveaux postes seront recrutés, l’éducation prioritaire et le numérique à l’école seront soutenus.

  • Le nouveau Crédit d’impôt pour la transition énergétique permettra à la France d’être en pointe dans ce domaine et de porter les ambitions écologiques du pays. L’acquisition de bornes de recharge pour véhicules électriques sera notamment facilitée.

  • Enfin, le budget 2015 sera celui du sérieux budgétaire. Pour Frédérique Massat, « il n’est pas question de mener une politique d’austérité mais de suivre une trajectoire vertueuse. Il faut garder à l’esprit que de 2007 à 2012, la dette publique a été augmentée de 622 milliards d’euros, explosant de 1000 à 1622 milliards d’euros, de 60 % à 90 % de la richesse nationale. » Les efforts demandés aux Français ces derniers mois l’ont été avec le souci permanent de la justice sociale, et s’accompagnent d’une réduction plus importante des dépenses publiques. Le Parlement a en effet accepté un plan d’économies de 50 milliards d’euros sur 3 ans. Il sera réparti entre l’État et ses opérateurs sans remise en cause de nos priorités, qui sont aussi celles de nos concitoyens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédérique MASSAT