Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Agenda de la députée en circonscription

 

 

 

Vendredi 9 Octobre :

11h30 : Congrès de l'Association Nationale des Exploitants de Cavernes Aménagées pour le Tourisme à la Rivière Souterraine de Labouiche

 

Dimanche 11 Octobre :

09h30 : 7èmes Rencontres Prayolaises ouverture des expositions à Prayols

  

Agenda de la députée à Paris
 

Séances à l'Assemblée Nationale

 

Mardi 6 Octobre :

15h :

Questions au Gouvernement

Explication de vote et vote par scrutin public sur le PL liberté de la création, architecture et patrimoine

2ème lecture PPL fin de vie

Réutilisation insformations du secteur public

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Mercredi 7 Octobre :

15h :

Questions au gouvernement

PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Jeudi 8 Octobre :

9h30 :

PPL suppression freins au développement des entreprises

PPL accueil et habitat des gens du voyage

PPL isolement électronique des détenus et renseignement pénitentiaire

PPL rétablissement autorisation sortie du territoire pour les mineurs

15h :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Vendredi 9 Octobre :

9h30 :

Projet de ratification protocole à la convention relative aux droits de l'enfant

Suite PL déontologie et droits et obligations des fonctionnaires

15h00 :

Suite odj du matin

21h30 :

Suite odj de l'après-midi

 

Commission des Affaires Economiques

 

Mardi 6 Octobre :

17h :

Projet de loi de finances pour 2016

Communication de M. Golberg sur la mobilisation du foncier privé en faveur du logement

 

Mercredi 7 Octobre :

9h30 :

Présentation du rapport d'application du 17 Mars 2014 relative à la consommation

16h15 :

Audition conjointe avec la commission des affaires européennes, de M. Maros Sefcovic, vice-président de la commission européenne, en charge de l'Union de l'énergie

 

 

 

ANEM
 

 

Groupe d'amitié France-Andorre

 
 

 

Contact :

 

 

Permanence parlementaire :

 

29 rue Delcassé
09000 Foix
05 34 09 08 87
 
 
Courriel :
 

frederique.massat@orange.fr

 

  

 

 

 

 

 

------------------------------------------------------

Télécharger ICI les bilans législatifs annuels de la Députée

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Activité parlementaire



Frédérique MASSAT, Députée de l'Ariège

Archives

12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 16:18

 

 

Mardi 10 juin, lors de la séance de Questions au ministre de l’économie, du redressement productif et du numérique, Frédérique Massat a pu interroger Arnaud Montebourg sur la situation de la filière Aluminium. Retrouvez son intervention.

 

 


 

 

 

Mme la présidente. La parole est à Mme Frédérique Massat.

Mme Frédérique Massat. Monsieur le ministre, ma question porte sur l’avenir de la filière aluminium en France.

En octobre 2013, vous présidiez la réunion plénière de la table ronde « aluminium » consacrée à l’avenir de cette filière. À cette occasion, monsieur le ministre, vous avez réaffirmé votre volonté d’accompagner la restructuration et le renforcement de cette filière dans notre pays.

Après plusieurs mois de travail, fin 2013, les acteurs vous ont remis un nombre important de propositions d’actions et d’engagements, qui avaient vocation à être discutées au sein du comité stratégique de filière des industries extractives et de première transformation et, ainsi, trouver leur expression définitive dans le contrat de filière que prépare le comité stratégique de filière.

La table ronde a appelé en particulier la filière aluminium à saisir les opportunités de développement, particulièrement dans le cadre des 34 plans de la « nouvelle France industrielle » que vous avez mis en place, à renforcer le leadership technologique de la France dans les secteurs de l’aluminium primaire et de transformation, à améliorer la quantité et la qualité d’aluminium collecté, à le valoriser en France, en lien avec la filière du recyclage et à saisir toutes les marges de progrès en matière d’efficacité énergétique des procédés.

La table ronde a aussi invité le Gouvernement à garantir en contrepartie des conditions d’accès compétitives à l’énergie, au gaz et à l’électricité.

Monsieur le ministre, pouvez-vous faire le point sur l’avancée de ces travaux, sachant que, dans mon territoire comme dans bien d’autres, il y a des dossiers en souffrance : je pense notamment à la reprise de Constellium à Tarascon-sur-Ariège, qui suscite un questionnement sur l’avenir de cette filière indispensable à l’industrie française.

Mme la présidente. La parole est à M. le ministre.

M. Arnaud Montebourg, ministre. Madame la députée Frédérique Massat, la filière de l’aluminium est aussi importante que la filière de l’acier. D’ailleurs, en vingt ans, sur le sol européen, dix-neuf usines de fabrication d’aluminium européen ont fermé. Pourquoi ? Non pas pour aller dans les pays low cost, mais dans des pays où l’État est en mesure d’accorder des prix de l’énergie compétitifs à ses industries : je veux parler de la Russie, du Canada et de l’Australie. Voilà où a déménagé l’industrie de l’aluminium.

C’est donc bien une des faiblesses de la vision de la Commission européenne que de pourchasser indûment des aides d’État, d’une façon qui se retourne contre les Européens et leurs capacités productives.

Qu’avons-nous fait dans le dossier Saint-Jean-de-Maurienne, qui est le berceau de l’aluminium français, auquel est associé le nom de Paul Héroult, au début du siècle précédent ? Nous avons d’abord organisé la reprise selon un nouveau modèle économique : l’allemand Trimet a repris cette entreprise et rouvert des lignes de production. Il est en train d’embaucher 50 personnes, dans une usine qui compte 500 salariés. Nous avons donc réussi, non seulement à sauver l’aluminium français, mais, plus encore, à le redéployer et à le faire croître à nouveau.

S’agissant de Constellium, vous avez évoqué l’usine Sabart à Tarascon-sur-Ariège, mais il y a également le site d’Ussel. Une entreprise du groupe a annoncé d’importants investissements à Neuf-Brisach – il en va de même à Issoire –, ce qui va bénéficier à la filière et aux territoires concernés.

Ainsi, on réinvestit en France dans l’aluminium et sa transformation primaire et secondaire. De surcroît, il est intéressant de noter que la Banque publique d’investissement est au rendez-vous et est montée au capital pour accompagner ces investissements. Un mouvement fort est donc engagé.

Il reste évidemment, comme vous l’évoquiez, les pourparlers qui ont lieu avec les fonds d’investissement s’agissant de l’avenir des sites de Sabart et d’Ussel.

Madame la députée, ce qui se passe sur le site de Tarascon-sur-Ariège comme sur les autres sites nous préoccupe, nous intéresse et nous motive. Nous allons donc faire preuve de la même attitude que pour les autres sites, car l’aluminium est, à nos yeux, stratégique.

Je vois qu’en un an et demi, nous avons progressé, reconstitué nos forces et que l’on s’est remis à investir. En d’autres termes, la France a un avenir dans son aluminium et a placé une partie de son avenir dans ces industries. On continue donc le combat à vos côtés s’agissant de Tarascon-sur-Ariège.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédérique MASSAT